Résolution de problèmes : Le diagramme sagittal

Le diagramme sagittal

Le diagramme sagittal

Définition du diagramme sagittal

Outil de planification et de suivi de projet, présenté sous forme graphique, qui détermine la durée prévisible des différentes étapes et permet d’assurer un suivi du projet.

Objectifs du diagramme sagittal

  • Optimiser le planning d’un projet.
  • Assurer le suivi du projet.
  • Faire apparaître le chemin critique, en terme de délais.
  • Détecter rapidement les risques de retard.

Synonymes et variantes du diagramme sagittal

Synonyme : diagramme en flèche

Le diagramme sagittal est une forme simplifiée du diagramme de PERT (Program Evaluation and Review Technics).

Conditions d’utilisation

Pré-requis : Avoir défini les étapes de déroulement du projet et les actions à suivre.

Le diagramme sagittal est utilisé pour :

  • Assurer un suivi du projet au jour le jour ;
  • Etablir le programme des tâches au jour le jour lors du déroulement d’un projet.

Conditions de réussite

  • Limiter le nombre d’activités aux activités clés.
  • Ne sélectionner que les activités d’un même niveau d’abstraction.
  • À réaliser en groupe de travail.

Description

Matériel : tableau papier, fiches, feutres de couleurs différentes.

Réalisation

Etape 1 : Inscription du thème en haut du tableau.

Etape 2 : Formulation du thème sous la forme : « Quelles sont les actions nécessaires et leur durée pour arriver à … »

Etape 3 : Rédaction de fiches décrivant les tâches à réaliser (1 tâche par fiche). Chaque tâche est décrite sous la forme d’une phrase courte.

Etape 4 : Clarification du sens de chaque fiche, en consensus avec tous les participants.

Etape 5 : Regroupement des fiches par groupe d’affinité (pas plus de 3 fiches par groupe).

Etape 6 :  Définition des actions à entreprendre

Ces actions correspondent au titre mis sur chaque groupe de fiches construit précédemment. Elles sont d’un niveau d’abstraction supérieur aux tâches initialement décrites.

Etape 7 : Disposition des nouvelles fiches sur un tableau papier et dessin des liaisons entre les fiches d’actions à réaliser, en tenant compte du fait que des actions peuvent être conduites simultanément.

Etape 8 : Détermination du chemin critique :

  • numérotation des actions ;
  • détermination des durées de chacune ;
  • détermination des dates de début au plus tôt pour chaque action, c’est-à-dire la date à laquelle l’étape pourra être atteinte au plus vite (somme des durées des actions intermédiaires) ;
  • détermination des dates de début au plus tard de chaque action, c’est-à-dire la date la plus tardive à laquelle l’étape pourra être atteinte sans que cela modifie la date de fin de projet ;
  • détermination des marges de durée pour chaque action (début au plus tard – début au plus tôt) ;
  • visualisation du chemin critique, reliant toutes les actions à marge nulle. Tout retard dans une action du chemin critique différera d’autant la fin du projet.

Exemple schématique d’un diagramme sagittal :

Diagramme sagittal

Diagramme sagittal

 

Les autres outils qui peuvent être utilisés pour la résolution de problèmes.

Ce contenu a été publié dans Résolution de problèmes, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *