Qui est le vrai client de mon projet ?

A la recherche de mon client

A la recherche de mon client

La réponse peut sembler évidente, au premier abord, mais c’est loin d’être le cas dans la réalité.

En premier lieu, il faut commencer par comprendre la différence entre le demandeur d’un projet informatique et l’utilisateur final :

  • Le demandeur, c’est la personne, ou l’entité, qui va demander à réaliser (qui va commander) un projet informatique
  • L’utilisateur final, c’est la personne qui va utiliser ce qui va être produit par le projet informatique.

Si on prend l’exemple d’un développement d’un site web de type e-commerce qui serait confié, par une société commerciale, à une agence web, le demandeur serait la société commerciale et l’utilisateur final, un client de cette société commerciale.

Alors, qui doit-on devoir réellement satisfaire ? Le demandeur ou l’utilisateur final ?

La réponse la plus simple serait de dire que c’est toujours le demandeur qu’il faut chercher à satisfaire en premier et que c’est donc lui l’unique client du projet.

Mais, si on y regarde de plus près, si on travaille pour une société finale, c’est-à-dire que le projet est à destination de la société, ne pas tenir compte des utilisateurs finaux aura toujours, pour finir, des répercussions soit économiques soit en matière d’image. Car, il ne faut pas oublier que, pour une entreprise, le vrai client est celui qui achète les produits ou les services de l’entreprise et pas les services internes de l’entreprise.

Si on travaille pour une société de service ou une agence web qui a reçu une commande, ce n’est, a priori, pas très grave du moment que, du point de vue contractuel, le projet répond point par point aux spécifications du demandeur et donc que le contrat a été respecté. Mais, à l’avenir, le demandeur ne risque-t-il pas de ne plus jamais nous confier de projets ?Et l’image de marque de notre société ne risque-t-elle pas d’être fortement ternie auprès de nos autres entreprises clientes actuelles et potentielles qui font partie du réseau de relation du demandeur ?

La réponse que doit apporter un bon chef de projet à cette question est d’essayer, dans le cadre de la réalisation de son projet, de satisfaire aussi bien le demandeur que les utilisateurs. C’est-à-dire de satisfaire tous les clients ; le demandeur étant le client du chef de projet et l’utilisateur final étant le client du demandeur.

Si, en tant que chef de projet, vous n’avez pas accès directement aux utilisateurs, votre premier travail consistera à faire prendre conscience, au demandeur, de la nécessité d’élaborer le cahier des charges, mais aussi de prévoir des tests d’intégration en lien avec des personnes représentatives des utilisateurs finaux.

Si vous avez la possibilité d’avoir accès directement à ces utilisateurs finaux, ce sera à vous de les intégrer dans les différentes étapes de votre projet informatique et donc de prendre en charge la notion de client de manière globale..

De tout cela, vous devez retenir que l’implication des demandeurs et des utilisateurs est essentielle à la réalisation de tout projet informatique. Si vous ne le faites pas, vous augmenterez de manière très significative les risques sur votre projet que ce soit sur les coûts, les délais ou la qualité.

Savoir comment impliquer au mieux les demandeurs et les utilisateurs dans un projet fera l’objet d’un autre article…

Ce contenu a été publié dans Client, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *